Emploi et FormationSensibilisation au handicap

Entretien avec le Directeur de l’orphelinat le “Prince” de Enfance Meurtrie Sans Frontières (EMSF) : « Nos premiers pensionnaires sont pour la plupart des universitaires et en fin de cycle »

Organisation internationale cofondée par le pasteur Jean-Claude Reynaud et le pasteur Augustine Wagramale, l'orphelinat le "Prince" de l’ONG l’enfance Meurtrie Sans Frontières (EMSF) est né en 2005 et œuvre pour les femmes veuves, les mères célibataires, les enfants vulnérables, en particulier les orphelins en leur apportant une assistance dans les domaines de l'éducation, de la santé, de la protection… Dans un entretien, le Directeur Toussaint Goli Bi souligne que plus d'une certaine d'enfants orphelins ont bénéficié d'une prise en charge totale.

Quelles sont les activités que vous aviez déjà menées ?

Elle soutient des femmes veuves pour qu’elles puissent scolarisées leurs enfants ou petits-enfants et a permis à des mères célibataires d’avoir des activités génératrices de revenus.

Quel bilan vous pouvez faire ?

Le bilan est satisfaisant, à ce jour, nous avons pu scolariser plus d’une centaine d’enfants. Nos premiers pensionnaires sont pour la plupart universitaire et en fin de cycle, d’autres ont pu être insérés dans des structures. Plusieurs femmes veuves ont bénéficié d’un soutien à la scolarisation de leurs enfants ou petits-enfants. Des mères célibataires ont pu obtenir une autonomie financière malgré que nous n’avons pas de subvention de l’État. Aussi, nous avons permis à des enfants de ne pas tomber dans la délinquance, à des femmes de ne pas tomber dans la prostitution et de permettre surtout à des enfants orphelins d’être des braves et honnêtes citoyens.

Aujourd’hui, on parle de plus en plus d’inclusion, quel regard avez-vous sur cette thématique ? Et quelles sont les actions que vous posez dans ce sens ?

Nous sommes pour l’inclusion, parce que nous pensons que tous les enfants doivent avoir les mêmes chances et c’est ce que nous voulons essayer dans cette colonie de vacances qui a pour thème : l’UNITÉ. Depuis 2020, l’Orphelinat accepte les stagiaires éducateurs spécialisés de l’Institut National de Formation Sociale (INFS) pour une meilleure prise en charge des enfants et d’éventuels cas d’enfants en situation d’handicap. Aussi, nous sensibilisons les enfants dits “normaux ” pour une meilleure cohabitation au cas où nous recevons des enfants en situation de handicap.

Votre appel

Nous souhaitons être exonéré de taxes pour l’électricité et l’eau. Nous voulons également renforcer les capacités de nos travailleurs. Aussi, nous aimerions avoir des travailleurs sociaux affectés par l’état dans notre établissement et enfin, nous plaidons pour un soutien financier et matériel pour mener à bien notre mission.

Propos recueillis par Guy Martial Kouassi

Commentaires

Guy Martial Kouassi

Guy Martial Kouassi, Journaliste Web à Ivoirehandicaptv.net depuis 2019. Auparavant, j'ai exercé ce métier tout d'abord sur le site internet www.lebabi.net dans les rubriques Faits divers et High Tech en 2013, ensuite dans le journal papier ''La Synthèse'' au service culture et en ligne www.lasynthèse.net en 2017
Bouton retour en haut de la page
X