ActualitésEmploi et Formation

Enseignement supérieur : Une école d’ingénierie propose des formations pratiques en entreprise

Afin de répondre à la problématique de l’inadéquation formation-emploi, une école d’ingénierie entend offrir à ses étudiants une immersion de 6 mois en entreprise dans l’objectif de permettre à ceux-ci de répondre efficacement aux défis actuels de l’employabilité. C’était le samedi 29 octobre 2022 à l’occasion d’une journée porte ouverte dudit établissement suivie d’une conférence sur le thème : Méthode spectrométrique : Application à l’atmosphère, cas de la couche d’ozone.

Selon Faustin Kadjo Kouamé, l’une des spécificités de l’école, est de mettre l’accent sur les classes de préparation aux grandes écoles d’ingénieurs, avec la possibilité d’une reprise dans le cheminement LMD dans l’esprit du système anglo-saxon.

« Nous envisageons des modes de scolarisation de type européen, surtout nord-américain où nous donnons la possibilité à des étudiants qui ont passé au moins les deux premières années à leur propres moyen, s’ils ne peuvent plus poursuivre , avec leur bulletin pourront accéder à des prêts pour pouvoir terminer leurs études, ce sont des moyens que vous ne trouverez pas facilement sur le marché et pour cela, nous sommes en relation avec des institutions de l’extérieur pour asseoir un système qui permet l’accès à ce genre bourse. Dès lors que l’étudiant monte qu’il termine son étude avec un bon potentiel et donc, l’insertion pour ce genre d’étudiant ne pose aucun problème », a-t-il fait savoir.

Pour lui, la moitié de la formation sera constituée de stage et une sorte d’introduction en entreprise à la fin de la formation qui durera 6 mois.

« Lorsque vous faites deux années de suite trois mois et que vous terminez six mois en entreprise, vous comprenez que vous avez déjà une bonne approche de l’insertion en entreprise qui vous permet de pouvoir plus facilement vous insérer ».

Dr Jean Claude Mouanda : « La molécule d’ozone joue le rôle de sauvegarde parce qu’elle absorbe ces rayonnements ultraviolets du soleil et qui ne nous atteigne pas »

Exposant sur le thème ‘’ Méthode spectrométrique : Application à l’atmosphère, cas de la couche d’ozone’’ , Dr Jean Claude Mouanda , Maître de conférence à l’université́ de Reims, Chercheur au Laboratoire de Physique Moléculaire a indiqué que la molécule d’ozone qui est une molécule se trouvant dans la stratosphère joue le rôle de sauvegarde parce qu’elle absorbe les rayonnements ultraviolets du soleil et qui ne nous atteignent pas qui font que nous pouvons vivre tranquillement sur la terre. Poursuivant, Dr Jean Claude Mouanda a révélé certains pays du Nord ont allégé leurs composés chloro fluoro qui sont devenus moins nocifs pour la molécule d’ozone . « Aujourd’hui, il y a une reconstruction qui se fait mais il faut surveiller parce que la surveillance de la Couche d’ozone rentre dans le problème climatique parce que tout cela est lié, on ne peut pas traiter l’ozone seul sans s’occuper de la Condition climatique mondiale », a-t-il conclu.

DSM

Commentaires

Guy Martial Kouassi

Guy Martial Kouassi, Journaliste Web à Ivoirehandicaptv.net depuis 2019. Auparavant, j'ai exercé ce métier tout d'abord sur le site internet www.lebabi.net dans les rubriques Faits divers et High Tech en 2013, ensuite dans le journal papier ''La Synthèse'' au service culture et en ligne www.lasynthèse.net en 2017
Bouton retour en haut de la page
X