ActualitésPolitique

Défense : le Premier Ministre Patrick Achi remet les épaulettes à une centaine d’officiers

Le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi, a remis, le 22 juillet 2021, à l'Ecole des Forces Armées de Zambakro (Yamoussoukro), les épaulettes de leur grade à une centaine d'élèves-officiers de la 51ème promotion Amadou Gon Coulibaly, comprenant la 15ème promotion des médecins élèves-officiers.

Il représentait le Président de la République, Alassane Ouattara, à cette cérémonie de sortie de promotion marquée également par le baptême de la 52ème promotion des Élèves Officiers d’Active (EOA) de première année.

« Médecins élèves-officiers et élèves-officiers de la promotion Amadou Gon Coulibaly, au nom de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef suprême des armées, je vous nomme respectivement médecins-lieutenants et sous-lieutenants et vous remets les insignes de votre grade », a dit Patrick Achi, après que les promus ont prêté allégeance à leurs armées respectives.

La 52ème promotion des EOA a été baptisée du nom du défunt Premier Ministre Hamed Bakayoko par le ministre d’État, ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara. Ces élèves-officiers auront pour parrain le Général de Corps d’Armée Philippe Mangou.

Téné Birahima Ouattara a exhorté les élèves-officiers des promotions Amadou Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko à mériter de ceux dont ils ont choisi de porter le nom. Deux illustres personnalités rappelées à Dieu, a-t-il dit, alors qu’elles étaient à la tâche.

Il les a également engagés à aimer leur pays respectif et à penser d’abord à la patrie, à la République avant toute autre considération.

La promotion Amadou Gon Coulibaly comprend 100 élèves-officiers, dont 82 Ivoiriens et deux pour chacune des nationalités suivantes béninoise, burkinabè, camerounaise, congolaise, guinéenne, nigérienne, centrafricaine, sénégalaise et togolaise. Elle compte en son sein neuf élèves-officiers féminins.

Les médecins élèves-officiers de la 15ème promotion sont au nombre de neuf, dont sept généralistes et deux dentistes.

Source : Primature

Commentaires

Marina Nouan

Marina Nouan Gbahi, Journaliste
Bouton retour en haut de la page
X