ScolaritéSensibilisation au handicap

Côte d’Ivoire/Education inclusive: L’école les p’tits rois de ”Moahe Koun” ouvre officiellement ses portes

L’école Moahe Koun (structure accueillant les enfants dits normaux et enfants en situation de handicap) d’Adjamé-Bingerville a officiellement été inaugurée ce lundi 16 décembre 2019, en présence de plusieurs autorités administratives et coutumières de la dite ville.

Le lancement des activités de cette structure éducative a été également marqué par un arbre de la fête de Noël qui s’est tenu au sein de cette école.

Mme Kangah Yvette, présidente-fondatrice de l’ONG Moahe Koun et fondatrice de l’école les petits rois de Moahe Koun (qui signifie égalité des chances en Baoulé) a précisé que cette cérémonie vise un double objectif, celui de procéder à l’inauguration officielle de l’école inclusive les petits rois de Moahe Koun et la célébration de la toute première fête de Noël de l’école.

‘’Nous voulons montrer à ces enfants à besoins spéciaux  ou en situation de handicap que le handicap n’est pas une fatalité. Nous faisons la prise en charge et l’éducation spécialisée de ces enfants. Nous avons beaucoup d’exemples de personnes handicapées qui ne font pas la manche’’, a indiqué  Mme Kangah Yvette, éducatrice spécialisée de formation.

Ajoutant que ‘’le constat de la création de cet institut est parti du fait qu’il existe encore des enfants en situation de handicap qui sont toujours cachés par leurs parents dans les maisons, certains sont refusés dans les écoles, il y a aussi beaucoup d’écoles spécialisées qui sont tellement chères et que certains parents n’arrivent pas à scolariser leurs enfants’’.

Pour Camille Tanoh, Pca de l’ONPHACI, Il faut que chaque père accepte l’état de handicap de son enfant et qu’il ne l’abandonne pas dans les bras de sa mère.

‘’Autant, nous nous levons à 4 heures du matin pour bénir et réfléchir à l’avenir des enfants dits normaux, il aurait fallu que ces parents réfléchissent également sur l’avenir de leur enfant en situation de handicap qui n’a pas demandé à naître ainsi. Le handicap n’est pas contagieux et je souhaite qu’en arrivant ici l’année prochaine, il y’ait des enfants dits normaux qui soient avec eux et vous verrez comment ceux dits normaux évolueront plus vite car, à la réalité, quand ils se rendront compte que pour une notion que l’autre qui n’a pas les mêmes aptitudes que lui a pu réussir, ce sera un défi pour lui d’aller plus loin. Que l’inclusivité soit une réalité l’année prochaine…’’, a précisé Camille Tanoh, également président de l’Union nationale des organisations des parents des personnes handicapées de Côte d’Ivoire (UNOPAH-CI).

Représentant le parrain, Abou Doua Mathieu, Directeur de l’école primaire SOS d’Abobo, a estimé que l’éducation a toujours constitué une préoccupation particulière pour Ahin Jean (opérateur économique, fils du village et parrain de la cérémonie). C’est pourquoi, il ne ménage aucun effort pour répondre favorablement aux nombreuses sollicitations dont il fait preuve.

‘’La vision du parrain est de faire de l’école à Bingerville, le socle de développement intégral en adéquation avec les exigences des temps modernes…’’, a-t-il affirmé.

La chefferie d’adjamé-Bingerville quand à elle, a exprimé sa joie et sa fierté de recevoir cette prestigieuse école sur ses terres.

‘’C’est avec joie et fierté que la communauté villageoise accueille le précieux institut Moahe Koun dans son village en l’installant gracieusement dans ces locaux jusqu’à ce que pour une raison ou une autre, elle décide de quitter les lieux. Chose que nous ne souhaitons pas d’ailleurs…’’, a affirmé la chefferie du village d’Adjamé-Bingerville.

Unité de Prise en Charge des enfants à besoins spéciaux, l’école Moahe Koun est une initiative de l’Ong Moahe Koun regroupant des maîtres d’éducation spécialisée, des orthophonistes, des kinésithérapeutes et qui offre une prise en charge psychologique, pédagogique, socio-affectif, sanitaire et cognitif de tout enfants porteurs de handicap sensoriel ou psychique. Cet espace, faut-il le rappeler a été gratuitement offert aux initiateurs de ce projet par les autorités villageoises.

GMK

 

 

Commentaires
Bouton retour en haut de la page
X