ActualitésEconomieNon classé

Assignation en reddition de comptes: du nouveau dans l’affaire qui oppose le SYNAFECI à la CGECI

Ce n’est un secret pour personne. Le Syndicat national des fournisseurs de l’Etat de Côte d’Ivoire (SYNAFECI) a assigné en justice la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI).

Cette assignation en reddition de comptes donnée à la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) par le Syndicat national des fournisseurs de l’Etat de Côte d’Ivoire (SYNAFECI) est relative à la quote-part provenant de la taxe spéciale d’équipement.

Dans cette affaire, le SYNAFECI demande à la CGECI de révéler le montant de la somme totale d’argent reçue de la Direction générale des Impôts de juillet 2008 à mai 2022. Ce que la CGECI a rejeté à travers une requête transmise au juge le mercredi 15 juin dernier, lors d’une audience.

« Dans la requête remise au juge Président de l’audience de ce Mercredi 15 Juin 2022, la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) et ses avocats Maitres HOEGAH THEODORE,  ETTE MICHEL et associés, affirment encore que le Syndicat National des Fournisseurs de l’Etat de Côte d’Ivoire ‘’SYNAFECI’’ n’est pas une organisation professionnelle du secteur privé ivoirien. La CGECI continue dans son argumentation pour dire, que le SYNAFECI n’a pas la qualité à agir en justice et parle du mal fondé de la demande de l’Assignation en Reddition de Comptes. La CGECI demande au juge Président de ne pas recevoir la plainte du SYNAFECI contre elle et donc de débouter l’organisation syndicale des fournisseurs de l’Etat de Côte d’Ivoire », a expliqué Faustin Gré, président du SYNAFECI, dans une note transmise à Ivoirehandicaptv.net.

Selon Faustin Gré, le “SYNAFECI reviendra en long et en large sur cette affaire”, très prochainement.

A noter que la prochaine audience dans le cadre de cette affaire se tiendra le mercredi 29 juin prochain.

Commentaires

Marina Nouan

Marina Nouan Gbahi, Journaliste
Bouton retour en haut de la page
X