ActualitésCulture

Accès universel à l’Information : le gouvernement réaffirme sa volonté d’en faire un instrument de gouvernance et de redevabilité dans la gestion de la chose publique

Le directeur de cabinet au ministère de la Communication et de l'Economie numérique, Jean Martial Adou, a réaffirmé, au nom du ministre Amadou Coulibaly, la volonté du gouvernement ivoirien de faire de l’accès aux données publiques, un instrument de gouvernance, de transparence et de redevabilité dans la gestion de la chose publique.

Jean Martial Adou lisait la déclaration du ministre de la Communication ce mercredi 28 septembre 2022 à Abidjan-Plateau, au cours de la célébration de la 7ème édition de la Journée internationale de l’Accès universel à l’Information (JIAUI), en présence de Yacouba Kébé, président de la Commission d’Accès à l’Information d’intérêt public et aux Documents publics (CAIDP) et de Oumar Diop, représentant et chef du bureau de l’UNESCO à Abidjan.
L’édition 2022 de la JIAUI a pour thème « Intelligence artificielle, e-gouvernance et accès à l’information ».
« Ce thème se propose, d’une part, de mettre en lumière le rôle de l’intelligence artificielle dans la promotion d’approches inclusives pour l’accès à l’information, et d’autre part, de mettre en évidence le rapport entre l’E-gouvernance et l’accès à l’information comme outil de lutte contre la corruption et les infractions assimilées », a expliqué Jean Martial Adou.
Il a rendu un vibrant hommage au Président de la République pour les efforts consentis en faveur de la mise en œuvre effective de ce droit, qui marque l’attachement de la Côte d’Ivoire au respect de la liberté d’expression à travers l’accès universel à l’information.
Le représentant du ministre a relevé les efforts du gouvernement pour garantir une plus grande accessibilité des concitoyens à l’information de façon générale et celle considérée d’intérêt public en particulier. Il a cité entre autres, une presse écrite diversifiée, la couverture nationale en radio et télévision portée à plus de 90%, la libéralisation de l’espace télévisuel et du fonctionnement effectif de la Télévision numérique Terrestre (TNT).
Il a également fait cas de l’institution d’un cadre d’échanges et de partage d’information gouvernementale dénommée « Les Rendez-vous du Gouvernement » et de la dématérialisation entamée des services publics offerts aux citoyens.
L’occasion a été saisie pour inciter les administrations à la dématérialisation progressive de leurs données afin de favoriser la diffusion par le biais d’internet.
Yacouba Kébé a, pour sa part, fait le bilan des actions de la CAIDP. Il a indiqué qu’en sept années de fonction, la structure a produit six rapports annuels disponibles sur www.caidp.ci.
Le président de la CAIDP a rappelé que la loi relative à l’accès à l’information oblige les administrations assujetties, à produire, chaque année, à la Commission, un rapport sur l’état de l’accès à l’information en leur sein.
Au titre de l’année 2021, a-t-il poursuivi, 49 organismes publics ont fait parvenir leurs rapports à la Commission. A l’en croire, « ces administrations ont reçu et traité 52 008 demandes d’informations et de documents, contre 37 536 en 2020 et 25 483 en 2019. Soit une progression de 50% en trois ans. Le taux de satisfaction des demandes dépasse les 99% ».
Il a ajouté qu’en 2021, seules 381 sur les 52 008 demandes n’ont pu être satisfaites. Et que le « monitoring des sites web », initiée depuis 5 années, a permis en 2022, d’évaluer 67 sites web.
La JIAUI a été instituée par l’UNESCO le 17 novembre 2015.

Source : CICG

Commentaires

Guy Martial Kouassi

Guy Martial Kouassi, Journaliste Web à Ivoirehandicaptv.net depuis 2019. Auparavant, j'ai exercé ce métier tout d'abord sur le site internet www.lebabi.net dans les rubriques Faits divers et High Tech en 2013, ensuite dans le journal papier ''La Synthèse'' au service culture et en ligne www.lasynthèse.net en 2017
Bouton retour en haut de la page
X